Historique du Domaine du Chêne

Dans l'astrologie celtique, le chêne est robuste, courageux, fort...

Et du cran et du courage, il en a fallu pour Marc et Dominique lorsqu’en 1985 ils deviennent vignerons.Depuis sa sortie de l’école viticole de Mâcon Davayé, Marc cherche un domaine et quelques vignes à acheter. Dominique est alors préposée à la Poste mais elle le soutient complétement dans ses recherches.Leur secteur de recherche initial était en Beaujolais mais aucune opportunité ne s’offre à eux. C’est alors que l’oncle de Marc les emmène au Marché aux vins de Chavanay où ils entendent parler d’une propriété viticole à vendre dans le même village.Après moult tractations, ils deviennent propriétaires d’une vieille ferme et de quelques hectares de vignes.Dominique s’engage alors au côté de Marc sur l’exploitation.Ensemble, ils rénovent la vieille bâtisse afin d’aménager sur place.Il faut s’occuper de la vigne aussi, puis ils doivent construire un cuvage de vinification. En quelques années ils bâtissent le Domaine du Chêne, hommage à l‘arbre qu’ils ont conservé à l’entrée de l’exploitation.Bien plus tard, ils apprirent que l’étymologie de ROUVIERE venait d’un lieu recouvert de CHENES...le hasard fait bien les choses…

Fier comme un Rouvière…

Proverbe amical des chavanois qui représente bien les forts caractères de Marc et Dominique. Ils s’engagent sur tous les fronts, vignerons, vinificateurs et commerciaux, rien ne les arrêtent ! En 1987 puis en 1989, ils deviennent aussi parents, Anaïs et Julien arrivent dans leurs vies. À chacun ils offrent une cuvée éponyme, Anaïs a droit à un Saint Joseph rouge issu des vieilles vignes du domaine et Julien devient une vendange tardive de Condrieu.

La Vitis Vinifera est contagieuse…

Passionnés par leur métier, Marc et Dominique réussissent à transmettre leurs valeurs à Anaïs et Julien. Ces derniers s’installent sur le Domaine du Chêne en septembre 2012. Ils ont aussi fait des études viticoles et des stages en France et à l’étranger (Californie et Nouvelle- Zélande). Chacun a sa spécialité mais ils s’épaulent et se complètent. Marc assure la gestion des plantations et le suivi des vinifications. Dominique est la commerciale et la secrétaire du domaine, aux vendanges, elle prend la casquette de chef d’équipe ! Anaïs gère la partie sociale et la partie conditionnement et expéditions. Julien est le chef mécanicien du vignoble et le vinificateur à la cave !

« Je plie et ne romps pas. »

Si Anaïs et Julien ont hérité de la passion de leurs parents, ils ont aussi des caractères bien trempés. Il n’est pas rare que le chêne du domaine tremble sous les esclandres de la famille, heureusement il ne rompt pas…

Aujourd’hui à la tête d’un domaine de 24 hectares de vignes en Condrieu, Saint-Joseph et vins de pays, la famille Rouvière travaille dans le respect de l’environnement. Leur passion et leurs caractères se retrouvent dans la qualité de leurs vins. Venez découvrir leur travail !

Un chêne, une passion, des caractères !

Produit ajouté à la liste de souhaits

Notre boutique utilise des cookies pour améliorer l’expérience utilisateur et nous vous recommandons
d’accepter leur utilisation pour profiter pleinement de votre navigation.